Psychothérapie

Il est important de distinguer différents types de prise en charge thérapeutique selon ses besoins et ceux du système familial :

1. La thérapie individuelle

 

  • Avec les enfants : offre à l’enfant un lieu neutre et bienveillant, dépourvu de jugements où il pourra exprimer à sa manière ce qui est difficile à gérer et ce qui alimente son mal-être. La thérapie avec un enfant débute par une première rencontre avec les parents afin qu’ils puissent relater les passages importants de son développement, leurs visions de la situation symptomatique, les éventuelles sources du mal-être de l’enfant,… Dans un second temps, en séance individuelle avec l’enfant, celui-ci, pourra exprimer sa souffrance par le biais de médias tels que le jeu, le dessin, les jeux de rôles,… je tenterai de donner du sens à ce que l’enfant exprime en mettant des mots sur sa souffrance intériorisée et/ou agie. Grâce à cette contenance et cette mise en mots, l’enfant pourra se libérer de fardeaux énergivores lui permettant de fonctionner de manière plus saine et écologique. Selon les besoins et les attentes de l’enfant, lorsqu’il se sentira prêt, un feedback pourra être fait aux parents, à sa convenance, tant sur le plan du contenu que du processus.

 

  • Avec les adolescents : offre à l’adolescent une approche empathique, soutenante et collaborative centrée sur le jeune. J’organise ma consultation selon des modalités particulières c’est à dire que je vois l’adolescent en présence de ses parents pour explorer les comportements symptomatiques et la dynamique familiale. Dans un second temps, je rencontre le jeune seul et cette consultation a pour but de révéler sa souffrance interne, d’aborder sa vie relationnelle et affective. Dans un troisième temps, il y aura une restitution à la famille, en accord avec le jeune, des éléments et des ressentis recueillis afin que chaque membre puisse se les réapproprier et définir ensemble des objectifs thérapeutiques claires et compréhensibles. Un autre type de configuration, tout aussi envisageable, est celui où le jeune est désireux d’entreprendre un processus individuel, dans un espace neutre pour traiter par exemple, une différenciation difficile avec le système familial, un processus de deuil, développer son estime de soi et sa confiance en soi, apprendre à mettre une limite confortable et écologique pour lui,… et bien d’autres champs d’actions possibles.

 

  • Avec les adultes : offre un lieu de parole et d’écoute car pour certaines personnes, cette expérience est quelque chose de nouveau et d’agréable. Cette prise en charge s’adresse à toute personne désireuse de se libérer de son mal-être, quelle que soit sa forme et son intensité. L’objectif sera de donner un sens à vos difficultés, de comprendre d’où elles proviennent et de faire le lien avec votre histoire. Le lien thérapeutique que nous construirons permettra de prendre du recul face à une situation complexe, de renforcer l’image que vous avez de vous-même et ainsi de (re)trouver du sens à vos actions dans le but de (re)prendre le contrôle de votre vie.

 

2. La thérapie de couple

 

La thérapie conjugale s’adresse à des couples qui rencontrent des difficultés de communication, des conflits liés à la gestion du quotidien, à l’éducation des enfants, à la sexualité, à des questions d’ordre matérielles ou budgétaires ou encore à des événements générant un état de tension et de crise au sein du couple notamment au sujet d’une naissance éventuelle, du départ d’un enfant, d’une retraite envisagée,…

Lorsque la séparation s’avère inévitable, la thérapie permet également, l’accompagnement du couple dans ce processus parfois difficile…

 

3. La thérapie familiale

 

D’orientation systémique dans ma formation, cela signifie que durant la thérapie, je m’intéresse au sens et à la fonction d’un symptôme, dans quel contexte celui-ci est apparu et s’est maintenu au sein du système familial.

Je m’intéresse également aux difficultés que présentent des membres de la famille entres-eux dans une dimension affective, relationnelle et émotionnelle.

Dans ma philosophie de travail, il ne s’agit pas de s’intéresser aux personnes de manière isolée mais de les intégrer comme faisant partie d’un système en interactions constantes.

Je privilégierai la manière dont les informations circulent et se vivent dans la famille et les réponses face aux sollicitations produites par les autres membres.

La thérapie familiale peut-être particulièrement efficace dans les situations suivantes notamment dans certaines perturbations de la vie familiale dues à des changements de vie, expériences traumatiques, la remobilisation des compétences parentales, difficulté dans l’évolution du cycle vital et dans les différentes étapes de transition,…

Mon objectif dans le cade d’une thérapie familiale sera de permettre aux membres d’une même famille d’exprimer et d’explorer sans risque, leurs pensées, leurs émotions difficiles, et de percevoir les besoins de chacun dans un cadre bienveillant et sécurisant afin d’amorcer un processus de changement et de réactiver les ressources familiales.

 

Besoin de conseils plus avisés, d’aide dans votre démarche ou tout simplement d’une question, n’hésitez plus : Contactez-moi !